Economie

Sécurité sociale : 80% des agriculteurs ne cotisent pas à la CASNOS

Algérie – Quatre-vingts pour cent (80%) des agriculteurs ne cotisent pas à la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (CASNOS).

Le directeur général de la CASNOS, Achek Youcef Chawki, cité par l’APS, a estimé mardi que 20% des agriculteurs cotisent sur un nombre estimé à 800.000 à travers le pays, appelant les agriculteurs à s’affilier davantage à la sécurité sociale.

« La sécurité sociale a du mal à s’installer chez les agriculteurs », a-t-il indiqué à la Radio Chaine 3, relevant toutefois, une augmentation « palpable » des cotisants depuis ces quatre dernières années.

« Il y a 4 ans, seulement 3% des agriculteurs s’affiliaient à la CASNOS. Nous sommes actuellement aux alentours de 20% qui cotisent sur un nombre estimé à 800.000 agriculteurs à travers le pays », a-t-il ajouté.

Pour lui, cet intérêt des agriculteurs pour s’affilier à la sécurité sociale a été constaté après la mise en place de nouvelles mesures comme l’élargissement des cotisations aux aidants familiaux (enfants, frères et autres).

« L’élargissement à cette tranche de la population a fait que, non seulement le nombre de cotisants a augmenté, mais ces derniers sont en train de rester au niveau de la terre grâce à cette couverture sociale », a-t-il estimé.

Sur un autre plan, M. Chawki a révélé une opération pilote à Alger de régularisation de personnes activant de façon informelle dans les domaines notamment de la plomberie, de l’électricité et de la maçonnerie.

« Nous avons ciblé quelque 18.000 personnes à Alger qui travaillent de façon informelle dans des domaines variés. L’opération consiste à les encadrer à travers les chambres d’artisans où on leur délivre une attestation après un test, puis une carte d’artisan qui leur sera demandée pour être enfin couvert par la sécurité sociale », a-t-il expliqué.

Il a rappelé, par ailleurs, que le dernier délai pour le règlement des cotisations annuelles pour les agriculteurs a été fixé au 30 septembre prochain.

« Le 30 septembre est la date limite pour les agricultures de verser leur cotisations à la sécurité sociale », a-t-il dit, expliquant que ces agriculteurs « ont la possibilité de cotiser même pour les années précédentes ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close