En direct

Seïf al-Adel, cadre d'al-Qaïda, arrêté à l'aéroport du Caire


Un cadre d’Al-Qaïda, Seïf al-Adel, qui aurait brièvement repris la direction du réseau après la mort d’Oussama Ben Laden, a été arrêté mercredi à l’aéroport du Caire, selon des responsables au sein des services de sécurité égyptiens et la télévision d’Etat.Ces responsables n’ont pas précisé pourquoi l’Egyptien, longtemps considéré comme le numéro trois d’Al-Qaïda, et qui se trouve sur la liste des personnes les plus recherchées par le FBI, a pris l’avion pour Le Caire.Selon un responsable aéroportuaire, il est arrivé du Pakistan via Dubaï, sur un vol d’Emirates Airline.Les chaînes Al-Jazira et CNN avaient annoncé en mai dernier qu’il avait été désigné chef par intérim d’Al-Qaïda, quelques jours après la mort d’Oussama Ben Laden, tué par un commando américain le 2 mai 2011. La responsabilité du réseau a ensuite été confiée à un autre Egyptien, Ayman Al Zawahiri.Cet ancien membre des forces spéciales égyptiennes aurait été choisi lors d’une réunion de "six à huit responsables d’Al-Qaïda" le 10 mai dans la zone frontalière entre le Pakistan et l’Afghanistan, avait affirmé Al-Jazira en citant des sources de sécurité pakistanaises.Saif al-Adel, ancien membre du jihad islamique égyptien, est âgé d’environ 50 ans et serait le chef de la branche militaire d’Al-Qaïda. Il se serait réfugié en Iran après l’invasion américaine de l’Afghanistan, d’après différents médias.Aussi connu sous le nom de Muhamad Ibrahim Makkawi, il est inculpé pour sa participation présumée aux attentats contre les ambassades américaines de Nairobi et Dar es Salaam en 1998 et une récompense de cinq millions de dollars est offerte pour son arrestation.
 
 
 
 
 Algérie- ennaharonline
 
 
 
 
 
 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close