En direct

Sellal présente le plan d’action du gouvernement devant l’APN

M. Sellal a fait savoir lors de la présentation du plan d’action du gouvernement devant les députés que celui-ci « doit concourir à l’œuvre de redressement national »

Evoquant le processus de réconciliation nationale, le Premier ministre a déclaré que celui ci "sera mené à son terme", et que l’Etat "maintiendra sa politique de la main tendue en direction des égarés qui feront acte de repentance", tout en poursuivant "les actions de lutte antiterrorisme pour consolider la sécurité nationale, et combattre sans relâche toute de criminalité".

M. Sellal a annoncé dans ce contexte que le président Bouteflika avait décidé la semaine dernière, dans le cadre du parachèvement du processus de réconciliation nationale, de "lever l’interdiction de sortie du territoire national au profit de certaines personnes". "La seule partie habilitée à interdire à ces personnes de sortir du territoire national est le juge d’instruction", a précisé M. Sellal.

Il a affirmé, d’autre part, que la "concertation régulière" avec la société civile et les assemblées élues, sera érigée "en règle" par son gouvernement qui continuera à œuvrer pour asseoir la séparation des pouvoirs, le confortement du rôle des deux Chambres (du Parlement) et l’affirmation de la place et des droits de l’opposition dans la vie politique.

Concernant le volet du service public, le Premier ministre a assuré que le gouvernement poursuivra dans "une approche transversale et multisectorielle, son action de réhabilitation et de renouveau de ce service. Le processus de réforme pour l’amélioration du service public de la justice et la réforme de son indépendance sera lui aussi "approfondi" à travers notamment "l’enrichissement du dispositif normatif national, l’adaptation de l’appareil de formation et la modernisation des méthodes".

S’agissant du secteur de la presse et de la communication, M. Sellal a promis que le gouvernement "œuvrera à concrétiser la liberté de presse, d’expression et le droit à une information objective et crédible". Pour ce faire, il sera procédé, a-t-il dit, à l’installation des autorités de régulation de la presse écrite et de l’audiovisuel, outre le Conseil de l’éthique et de la déontologie de la corporation journalistique. 

Le premier ministre a annoncé également que le champ de couverture de la sécurité sociale sera étendu à "de nouvelles catégories", affirmant la poursuite de l’amélioration de la qualité des prestations et la réforme du financement du système. Outre la redéfinition du contenu du SNMG (salaire national minimum garanti) avec un réaménagement profond de l’article 87bis du code du travail, l’action gouvernemental en matière de relation du travail portera, selon M. Sellal, sur "la prise en charge des questions de sous-traitance, de protection des enfants et des handicapés, de travail illégal, d’harcèlement sexuel et d’institutionnalisation du dialogue social au plan bipartite et tripartite".

Dans le domaine de la prise en charge sanitaire, le Premier ministre a affirmé que les citoyens continueront à "bénéficier de la priorité de l’exécutif que ce soit pour la prévention, la lutte contre les maladies transmissibles ou l’organisation des soins". Pour ce qui de la politique extérieure et des actions menées en faveur de la communauté nationale établie à l’étranger, M. Sellal a fait savoir que les Algériens vivant à l’étranger auront "toujours toute l’attention de leur patrie".

Il a affirmé, dans ce contexte, que la diplomatie algérienne "demeurera fidèle à ses principes fondamentaux relatifs à la souveraineté et à l’unité des pays, au rejet de l’ingérence étrangère et au respect de la décision souveraine des peuples".

Dans le cadre de la politique de défense nationale, le Premier ministre, a indiqué que l’Armée nationale populaire (ANP) "poursuivra durant le prochain quinquennat, la réalisation des objectifs de modernisation et de professionnalisme des forces armées, de sécurisation des frontières et des espaces maritime, aérien et de lutte contre toutes les formes de criminalité transfrontalière et de terrorisme".

M. Sellal a déclaré enfin que "le peuple algérien a fait sien le cap de développement que lui a proposé le président de la République", réitérant l’engagement du gouvernement à "apporter sa contribution à cette œuvre de renouveau national en associant toutes les forces vives de la nation et toutes les bonnes volontés, sans exclusion".

Source APS

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close