En direct

Sellal rappelle depuis Illizi l'unité et le destin commun du peuple algérien

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a saisi sa visite de travail, jeudi à Illizi, pour rappeler que le peuple algérien est un peuple uni qui croit en un destin commun, rejetant l’existence de tout problème de minorités en Algérie."Il n’existe pas de problème de minorités en Algérie. Tous les Algériens constituent un seul peuple et croient en un destin commun", a affirmé M. Sellal lors de sa rencontre avec les représentants de la société civile de la wilaya où il a, auparavant, procédé à l’examen de l’état d’exécution et d’avancement, ainsi qu’à l’inauguration de plusieurs projets socio-économiques.Il a insisté sur l’inexistence de problèmes spécifiques au Sud et d’autres au Nord, considérant ceci comme étant des "allégations, fruit de surenchères".    M. Sellal a, à ce propos, dénoncé les voix qui prétendent que l’Algérie souffre de divisions, niant toute hostilités entre Algériens."L’Algérie est un Etat de pardon, de réconciliation et de concorde qui aspire à garantir sa stabilité grâce à son Armée populaire nationale (ANP) qui veille à accomplir ses missions comme il se doit", a-t-il relevé, par ailleurs, en réitérant les résultats positifs de la politique de réconciliation nationale initiée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.Lors de sa visite à Illizi qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Président Bouteflika, le Premier ministre a annoncé l’accord à la wilaya d’une enveloppe budgétaire supplémentaire d’un montant de 28,3 milliards de dinars algériens.Il a aussi inauguré un tronçon de 150 km de la RN-3 reliant Illizi à Djanet, et visité à l’entrée de la ville une centrale électrique à turbines à gaz d’une capacité de 15 mégawatts.M. Sellal a inspecté le chantier de réalisation de 1.000 places pédagogiques et une résidence universitaire de 500 lits, avant de visiter le site du projet de station de déferrage de l’eau potable de la ville d’Illizi, d’une capacité de 10.000 m3 par jour.Pour leur part, les représentants de la société civile de la wilaya d’Illizi ont présenté au Premier ministre lors de la rencontre, des doléances articulées, entre autres, autour des opportunités d’emplois, le renforcement des petites et moyennes entreprises de jeunes et la révision du code des marchés publics ainsi que de la conception des projets d’habitat pour les adapter aux spécificités des régions du Sud.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!