En directAlgérie

Selon Zeghmati, la majorité des lettres anonymes conduit à des enquêtes

Algérie – Belkacem Zeghmati, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, a affirmé que les lettres anonymes adressées aux différents parquets du pays ne restent pas mortes. Elles conduisent à des enquêtes, selon lui.

Selon Ennahar qui rapporte ce mercredi l’information, les procureurs de la République, à travers le territoire national, ne discréditent pas ces types de lettres qui, pour rappel, sont adressées aux autorités compétentes pour dénoncer des infractions.

Dans une déclaration récente, Belkacem Zeghmati a fait référence à une expérience dont il avait fait personnellement lorsqu’il était magistrat à Sétif. Il a raconté avoir pu relancer une enquête concernant un meurtre suite à une lettre anonyme.

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. Monsieur le ministre
    Vous le savez et vous faites semblant de l ignorer..toute personne qui se presente pour denoncer des actes delictueux..crimes..vols..detournements..etc..se voit soumise atoutes dirtes d embarras et de suspiscions..de la part des autorites..de ce fait les citoyens evitent cette procedure civique..et ont recours a la denonciation anonyme pour eviter tous les tracas et ennuis..reste quz des personnes utilisent cette denonciation par vengeance personnelle et a tort..et dans ce cas doivent etre punies par la loi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close