EconomieAlgérie

Semences de pomme de terre : Des milliards d’importation, “Il faut que ça cesse” ! (Ministre)

Algérie – Scientifiques et experts sont mobilisés pour mettre un terme à une autre facture d’importation. Une charge bien lourde en ces temps où chaque euro compte : Les semences de pomme de terre.

Ainsi, pour le ministre de l’Agriculture qui en a fait état hier mardi à Sétif, il faut “cesser définitivement l’importation de ce produit”. Confiant, Abdelkader Bouazghi, a indiqué que dans ce sens que “le travail était en cours”.

2022, la fin de l’importation des semences

Pour le ministre, l’Algérie “cessera l’importation des semences de pomme de terre à compter de début 2022”.

Le pays est parvenu à produire nombre de classes de ces semences réduisant la facture des importations, a souligné M. Bouazghi.  Dans cet ordre d’idées, il a assuré que le travail continue pour produire l’ensemble des classes de semences, qualifiant ce travail d’‘‘important’’ car, dit-il, “lié à la sécurité alimentaire”.

Lire aussi : Pomme de terre: production de 50 millions de qx au cours de la saison agricole écoulée

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!