En directAlgérie

Le sénat statuera sur la levée d’immunité de Amar Ghoul début juillet

Algérie – L’ancien ministre deviendra-t-il justiciable ? Le Conseil de la nation (Sénat) va statuer sur la levée d’immunité de Amar Ghoul, actuel sénateur du tiers présidentiel et ex ministre ayant occupé plusieurs portefeuilles, à partir du lundi 1 juillet prochain.

C’est par une session à huis clos, mais surtout par vote des membres, que la levée d’immunité parlementaire sera validée ou non. Pendant ce temps, Amar Ghoul bénéficie toujours de cette dernière. Il ne peut donc pas être convoqué par la justice.

La clôture de la session est programmée pour le mardi 2 juillet. Autrement dit, le lendemain. Deux autres sénateurs et anciens ministre, en l’occurrence Saïd Barkat et Djamel Ould Abbès, attendent également d’être fixés sur leur sort.

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. Quand il y a des preuves , en principe l’immunité est automatiquement levée, ce n’est pas le cas concernant ghoul qui a dilapidé les biens de l’état algérien ça continue de tourner en rond ,comme s’il était innocent, et pourtant, il y en a des entrepreneurs dans la Wilaya de Chlef qui étaient de mèche avec ghoul et qui faisaient la pluie et le beau temps du temps de ghoul il y a eu même un DTP renvoyé par un entrepreneur sous les ordres de ghoul, les mêmes entrepreneurs sont devenus des sénateurs san aucun niveau intellectuel, Ghazi ancien Wali renvoyé par là population de Chlef a contribué à la dilapidation et la corruption ce qu’il lui a valu une mutation à Annaba pour ensuite devenir ministre des travaux publics s’était certainement la façon de récompenser les corrompus en ce temps là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close