Monde

Sept personnes soupçonnées de liens avec Al-Qaïda arrêtées en Espagne

  •    Les sept hommes sont soupçonnés d’avoir "volé des papiers d’identité et de les avoir envoyés en Thaïlande où ils étaient falsifiés et remis" à des groupes extrémistes islamistes, a indiqué mercredi le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.
  •  
  •    Trois autres suspects, deux Pakistanais et un Thaïlandais, ont été arrêtés en Thaïlande lors d’une opération menée parallèlement dans le cadre de la coopération policière internationale, ajoute le communiqué.
  •  
  •    "Au total, sept personnes ont été arrêtées à Barcelone (six Pakistanais et un Nigérian), toutes pour appartenance à une cellule qui fournissait des papiers à des organisations liées à Al-Qaïda", selon le ministère. 
  •  
  •    Les faux papiers étaient notamment destinés au groupe islamiste pakistanais Lashkar-e-Taïba, accusé par les Etats-Unis et l’Inde d’avoir perpétré les attentats de Bombay, la capitale économique de l’Inde, en novembre 2008 (166 morts).
  •  
  •    Selon la police espagnole, le groupe fournissait également la guérilla tamoule des Tigres de Libération de l’Eelam Tamoul (LTTE), qui ont combattu les forces du Sri Lanka pendant trois décennies et ont été réprimés dans le sang en mai 2009.
  •  
  •    "Toute la structure internationale était dirigée par un citoyen de nationalité pakistanaise domicilié en Thaïlande, qui a été arrêté et dirigeait les cellules basées en Europe, indiquait les caractéristiques des passeports à obtenir et, une fois qu’il les recevait à Bangkok, les fournissait aux différents groupes terroristes", a expliqué le communiqué. 
  •  
  •    Les suspects ont été arrêtés lors d’une opération de police menée dans le quartier populaire du Raval à Barcelone, après un an et demi d’enquête.
  •  
  •    Lors de cette enquête, les policiers ont remarqué que "de nombreux passeports volés en Espagne étaient envoyés en Thaïlande, dont presque tous étaient volés dans la région de Barcelone à des touristes et remplissaient les conditions édictées par le +Front islamique mondial+ comme pouvant être utilisés par les membres des différentes cellules terroristes" liées à Al-Qaïda, selon le communiqué.
  •  
  •    La Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne, héberge une importante communauté pakistanaise et de nombreuses opérations contre des réseaux islamistes y ont été menées ces dernières années.
  •  
  •    L’opération de mardi soir, menée en collaboration avec la police thaïlandaise et de plusieurs pays européens, a permis de "neutraliser une importante cellule" et de saisir des passeports volés, un ordinateur et des disques durs ainsi que des téléphones portables.
  •  
  •    Le ministère de l’Intérieur a précisé que cette opération se poursuivait.
  •    En août, la police espagnole avait arrêté à Alicante, sur la côte méditerranéenne, un Marocain soupçonné de recruter des militants islamistes via Internet et de rassembler des fonds pour des groupes islamistes.
  •  
  •    La police de Barcelone avait également arrêté en septembre un citoyen américain, d’origine algérienne, soupçonné de récolter de l’argent pour la branche nord-africaine du réseau Al-Qaïda.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close