Culture

Sidi Bel-Abbès : Le roman « Feriel » de Kader Ali au centre d’un café littéraire

   "Feriel" qui est le dernier livre de l’écrivain Kader Ali, paru dans les Editions ENAG fin 2013, raconte l’histoire d’une jeune fille vivant dans une famille moderne, et qui en obtenant son baccalauréat rejoint Alger pour poursuivre ses études universitaires. La jeune fille va basculer dans un univers qui la happera et finira par détruire toutes ses nobles ambitions.

   Son père Madjid, qui est fier de sa fille, déchantera en se trouvant dans la même maison de luxure que sa fille. L’une embarquée dans une aventure contre son gré et l’autre, jouisseur à souhait à la recherche du meilleur coin d’Alger pour s’amuser. Le père pense qu’il se doit de laver cet affront. "Terrible dilemme, terrible vengeance, il finit par tuer sa fille et se suicider", explique l’auteur.

   Un autre roman du même écrivain dont "Le vieux fusil", paru en 2010 dans les Editions Emag et raconte une histoire qui se rapporte un peu à la période difficile qu’a traversé le pays des années 90, a également été au centre de ce café littéraire. "C’est une histoire véridique et beaucoup de gens vont se retrouver à travers cette période très difficile", dira l’auteur.

   "La déchirure", autre roman paru en 2011 dans les Editions Emag, "Les dents de la terre", paru en 2012, ainsi que le projet littéraire "les raisins amers ", qui va être édité cet été selon l’auteur, ont été présentes lors de cette rencontre.

   Plusieurs de ces livres vont être traduits en arabe." J’ai remarqué que les gens lisent en arabe beaucoup plus qu’en français", dira M. Kader Ali. "Un autre livre est déposé sous le titre de "meurs, demain ça ira mieux", à travers lequel j’ai voulu rendre hommage à tous les valeureux chouhada tombés au champ d’honneur et dont on n’a jamais retrouvé les corps et il y en a beaucoup", a ajouté l’écrivain.

   Il s’agit d’une première sortie de ce club littéraire, a expliqué, pour sa part, Mehaoudi Ahmed, écrivain, journaliste et président de ce club. La prochaine rencontre sera avec l’écrivain Khiat Ahmed, a-t-il ajouté soulignant que l’objectif par l’instauration de ce club, qui sera mensuel, est d’encourager la critique littéraire.

   Ce club littéraire est organisé en partenariat avec l’association de l’environnement et de l’espace et le club culture et jeunesse club vert de la commune de Si El Haoues. APS

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *