En directAlgérieSociété

Sit-in des enseignants pour réclamer la satisfaction de leurs revendications professionnelles et pédagogiques

Algérie – Les enseignants du primaire ont observé lundi devant l’annexe du ministère de l’Education nationale à Alger un sit-in de protestation pour réclamer la satisfaction de leurs revendications professionnelles et pédagogiques.

La grève à laquelle a appelé la Coordination nationale des enseignants du primaire a été diversement suivie, les cours ayant été dispensés normalement dans certaines écoles primaires alors que les élèves d’autres établissements ont été renvoyés chez eux, a constaté l’APS.

« Nous avons décidé de durcir notre mouvement de protestation en observant dès aujourd’hui trois jours de grève », a fait savoir Lyes Cherrad, membre de la Coordination nationale des enseignants du primaire qui a participé au sit-in, soulignant l’attachement des enseignants protestataires au dialogue à condition qu’il se fasse avec « le ministre en personne ou un de ses représentants ».

Concernant leur plateforme de revendications, il a précisé qu’il s’agissait notamment de la consécration de l’équité entre les enseignants des trois paliers de l’éducation en termes de classification et de volume horaire et de la révision des méthodologies d’enseignement soit par l’introduction de la spécialisation dans le cycle primaire pour un enseignement qualitatif aux normes internationales ou bien par la refonte du programme scolaire ».

Le ministère de l’Education nationale avait qualifié les revendications pédagogiques et professionnelles des enseignants de « légitimes », affirmant qu' »elles doivent être traitées dans le cadre d’un dialogue associant les représentants des enseignants et l’administration centrale du secteur ».

APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close