Société

Skikda : Le poisson lièvre se reproduit !

En attendant que ce savoir faire soit acquis par les Algériens, le président du Comité national des marins pécheurs, Bellout Hocine a tenu hier, une conférence de presse, afin de sensibiliser les consommateurs au danger du poisson lapin, qui ne doit en aucun cas être consommé. Il a entre autre signalé que ce poisson " est en train de se reproduire ", précisant que le 17 février, un poisson lapin pesant plus de 2kg a été découvert au large de Skikda. Pour lui, Teness, Annaba,Tarf et El- kala représentent des zones à risque. Ceci, sans que les autorités responsables, à leur tête l’entreprise de gestion de la pêche UGPP et le ministère du commerce ne bougent le petit doigt.D’après Bellout Hocine, ce poisson migratoire en provenance de l’Asie est entré dans la Mer méditerranée en 1971, causant le décès de 3 Tunisiens et un Marocain. Abordant la cherté du poisson et précisément les sardines, il affirme que des bandes organisées détiennent le monopole au niveau des 31 ports existant à l’échelle nationale.  A ce titre, il confirme que les pécheurs exploitent la richesse de la mer sans respecter la loi de la pêche, expliquant que la sardine, à titre d’exemple, est en voie de disparition, du fait que ces derniers la pêchent de façon anarchique, sachant que les sardines, dont la taille est moins des 11 centimètres sont interdites a la vente, ajoutant a cela, l’utilisation des filets interdits, la dynamite et la pollution. Il faut dire que l’Algérie importe 400.000 T de poisson, selon la même source, sachant que 187.000 T sortent de nos ports. Le syndicaliste a également signalé l’insécurité et les activités commerciales qui fleurissent au niveau des ports, ainsi que les efforts incontournables que fournissent les garde- côtes pour mettre de l’ordre.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *