SociétéAlgérie

Médecins résidents : Le communiqué explosif de la SNPSP, appel à l’arbitrage de l’Etat (Document)

Algérie – “Des solutions hasardeuses, dénuées de tout sens, en violation de l’éthique et de la déontologie”. Le SNPSP n’aura pas de termes assez forts pour dénoncer les solutions adoptées par le ministère de la Santé pour faire face à la crise qui frappe le secteur depuis plus de 4 mois.

“Une situation sans précédent dans l’histoire de la santé de notre pays”. C’est ce qu’écrit le Syndicat National des Praticiens de Santé Publique dans un communiqué. Ce dernier est daté du 29 du mois d’avril. L’organisation syndicale ajoute que la situation a pris des “proportions inquiétantes”. Et “qui, poussée au pourrissement, prend une tournure dangereuse”.

Lire aussi : “Réquisition” des médecins résidents : Le CAMRA répond

Appel “aux plus hautes autorités de l’Etat”

Ainsi, ce que plusieurs observateurs qualifient d’”amateurisme” dans la gestion de ce conflit amène le Syndicat National des Praticiens de Santé Publique, a en appeler “aux plus haute autorités du pays”. D’autant, insiste-t-il, qu’en manque d’arguments, la tutelle n’a d’autres options que de déborder en enfreignant les lois de la république.

Le Syndicat présidé par Lyes Merabet évoque dans ce sens : “Le recours systématique aux réquisitions administratives des praticiens médicaux généralistes et spécialistes de santé publique. Ces deniers sont sommés de couvrir des gardes médicales de spécialiste au niveau des CHU, des EHS et des EPH”.

Une démarche, non seulement “dénuée de sens”, mais en totale “violation des dispositions réglementaires”, alerte le Syndicat.

Communiqué
Communiqué
Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!