Monde

Soldat lynché après avoir perpétré un carnage: 12 Arabes israéliens inculpés

  •    Un soldat déserteur israélien, Eden Natan Zada, activiste d’extrême-droite opposé au retrait de Gaza, avait ouvert le feu avec son fusil d’assaut M16 en direction des passagers d’un autobus à Shfaram, tuant trois d’entre eux ainsi que le conducteur, le 4 août 2005. Il avait alors été lynché par la foule.
  •  
  •    "Sans retirer en rien de la gravité des actes de Zada, le parquet a jugé que sa mort violente était une atteinte grave à l’état de droit (…). En conséquence, 12 personnes qui ont participé à ce lynchage ont été inculpées pour violences", affirme dans communiqué le tribunal d’Haïfa (nord).
  •  
  •    Sept des accusés sont poursuivis pour "tentative de meurtre".
  •  
  •    Des députés arabes israéliens ont vivement réagi à l’annonce de ces inculpations, les qualifiant de "révoltantes".
  •  
  •    "Les victimes sont transformées en coupables uniquement car elles sont arabes (…). Cette décision de la justice est révoltante et intolérable", a affirmé le président du parti Hadash, le député Mohamed Baraké, habitant de Shfaram.
  •  
  •    Pour le député Jamel Zahalka (Balad), cette décision est "une provocation de la police destinée à faire passer le message que les Arabes n’ont pas le droit à l’autodéfense".
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!