Monde

Somalie : Attaque contre le parlement, au moins 8 morts

  Les shebab, un groupe islamiste lié à Al-Qaïda cherchant à renverser le faible gouvernement somalien soutenu par l’ONU et l’Occident, ont eux-mêmes revendiqué l’opération auprès de l’AFP, via leur porte-parole militaire Abdulaziz Abu Musab.

   "Le soi-disant Parlement somalien est une zone militaire. Nos combattants y sont pour mener une opération sainte. Nous diffuserons un rapport complet après la fin de l’opération", a-t-il déclaré.

   La police a signalé la mort de quatre combattants shebab. Des journalistes de l’AFP ont également vu quatre gardes de sécurité morts et de nombreux blessés.

   Selon des sources gouvernementales, au moins deux députés ont été blessés et emmenés à l’hôpital.

   Peu avant midi (09H00 GMT), une voiture piégée avait provoqué une puissante explosion devant les grilles du Parlement, dans le centre de la capitale somalienne. Des explosions moins violentes et une fusillade nourrie avaient immédiatement suivi, provenant de l’intérieur du complexe.

   La fusillade s’est poursuivie pendant plus d’une heure, avant de s’éteindre progressivement. On ignorait néanmoins si l’attaque était finie vers 12H00 GMT.

   "Il y a une attaque près du bâtiment du Parlement. Une voiture piégée a explosé et une fusillade a commencé. Nous n’avons pas de détails pour le moment", avait dans un premier temps indiqué un responsable de la police, Husein Ise.

   Selon des témoins, des combattants shebab ont pris d’assaut le bâtiment alors qu’une session parlementaire était en cours.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close