Monde

Sommet de la dernière chance aujourd’hui à Minsk pour arrêter le bain de sang

   Cette rencontre réunissant Angela Merkel, François Hollande, Petro Porochenko et Vladimir Poutine est le résultat de l’initiative de paix franco-allemande présentée la semaine dernière à Kiev, puis à Moscou, au moment où les combats font rage dans l’est de l’Ukraine. Mardi, au moins 37 personnes ont ainsi péri dans des combats et bombardements.

   Le président Petro Porochenko, arrivé au pouvoir en promettant de mettre fin à la guerre et de reconquérir les zones rebelles, a résumé l’enjeu de Minsk: offrir "l’une des dernières chances d’instaurer un cessez-le-feu inconditionnel et un retrait des armes lourdes".

   De leur côté, les séparatistes prorusses ont discuté deux heures à Minsk avec les émissaires de Kiev, encadrés par des représentants de la Russie et de l’OSCE. Les rebelles ont ensuite soumis leurs propositions de règlement du conflit au Groupe de contact, lui aussi réuni mardi soir à Minsk.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!