En direct

Sommet Inde-Afrique: Le ministre du Commerce aux travaux de la réunion des MAE

Le ministre du Commerce, Bakhti Belaïb, a représenté l’Algérie, mardi à New Delhi, aux travaux de la réunion des ministres des Affaires étrangères du 3ème Sommet Inde-Afrique (26-30 octobre), indique un communiqué du ministère.

  Cette rencontre a été consacrée à l’évaluation du partenariat stratégique entre l’Inde et l’Afrique à travers les actions engagées par les deux parties depuis la tenue de la 2ème édition de ce Sommet en 2011 à Addis-Abeba.

  Les perspectives de développement des relations institutionnelles, économiques et sociales pour le renforcement du partenariat dans les différents domaines de coopération ont été également présentées à cette rencontre.

  Dans son allocution à cette occasion, M. Belaïb a souligné l’importance de cet évènement qui intervient à une période charnière marquée par l’adoption de l’agenda 2063 par l’Union africaine et l’établissement du nouvel agenda pour le développement à l’horizon 2030 par les Nations unies.

  Le ministre du Commerce a, par ailleurs, mis en exergue la nécessité, pour les deux parties, de conjuguer leurs efforts afin de préserver les acquis résultant de leur lutte commune contre le colonialisme et la discrimination raciale pour se mettre, ainsi, en situation d’influer sur la mise en place de structures de gouvernance mondiales plus démocratiques.

  A l’issue de cette réunion, les ministres ont adopté le projet cadre de coopération stratégique Inde-Afrique ainsi que le projet de déclaration du forum qui seront soumis à l’approbation de la réunion du sommet.

 Reporté depuis décembre en raison de l’épidémie d’Ebola, le sommet Inde-Afrique, qui se tient en présence de plus de 40 chefs d’Etat et de gouvernement, est le plus important rassemblement de dirigeants étrangers en Inde depuis 1983.

 Les échanges commerciaux entre l’Inde et l’Afrique se sont renforcés passant de 3 milliards de dollars en 2000 à 70 milliards en 2014, selon New Delhi.

  Les investissements indiens en Afrique ont atteint  30 milliards de dollars, selon le gouvernement indien.

Aps 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *