Economie

Sonatrach doit faire preuve de plus de pragmatisme

Le consultant international et ancien ministre de l’Energie Noureddine Ait Laoussine, a indiqué que la compagnie pétrolière Sonatrach doit faire preuve de plus de pragmatisme pour s’adapter aux changements que connaît le marché gazier, notamment en raison de l’arrivée de nouveaux producteurs.

   Lors d’une table ronde tenue en marge du 5e symposium de l’Association algérienne de l’industrie du gaz (AIG, l’ancien ministre a déclaré que le déclin des prix du gaz, indexés au pétrole, mais aussi l’arrivée de nouveaux producteurs sur le marché impose à  la compagnie Sonatrach de faire preuve de pragmatisme pour s’adapter à la situation.

   Selon lui, la compagnie doit opter pour une politique commerciale plus adaptée à la nouvelle réalité.

  Le marché gazier connaît des changements auxquels il faudrait être attentif comme, par exemple, la propension des acteurs de ce marché à conclure des contrats à court terme (entre cinq et quinze ans) plutôt qu’à long terme (entre quinze et trente ans) et avec elle la préférence du transport du gaz sous forme de GNL (Gaz naturel liquéfié) plutôt qu’à travers les gazoducs, a-t-il fait remarqué.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!