EnergieEconomieAlgérie

Sonatrach : Une dynamique molle, des cadres qui ont peur…  pourquoi ? (Abdelmadjid Attar)

Algérie – Plusieurs observateurs pointent souvent du doigt une gestion bureaucratique au sein de Sonatrach qui explique le manque de panache pour conquérir de nouveaux marchés, notamment à l’international.

Il n’en est rien selon Abdelmadjid Attar Ancien ministre et ancien PDG de Sonatrach. Ainsi, selon lui, « Ce n’est pas tellement Sonatrach qui est bureaucratisé. C’est tout autour d’elle que ça bloque ».

Et de préciser : « la bureaucratie, elle est au niveau de la fiscalité, au niveau de l’administration. Elle est au niveau des wilayas, des douanes ».  outre ces aspects, ce sont l’ »instabilité des textes » que l’expert pointe du doigt.De plus, il explique qu’à l’intérieur de Sonatrach, depuis un peu plus de 10 ans, il y a un manque flagrant de « manque d’initiatives ».

Lire aussi : Sonatrach rachète une raffinerie et 3 terminaux pétroliers en

« Les gens ont peur de prendre des décisions »

A cela, M. Attar met en cause « la lenteur dans la prise de décision ». Un phénomène qu’il attribue à la peur des responsables. « Les gens ont peur de prendre des décisions. Ils cherchent d’abord la couverture. Le parapluie pour les prendre avec tous les scandales qu’il y a eu ».

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close