AlgérieEconomie

Comment Sonatrach compte tirer vers le bas les prix des voitures montées en Algérie …

Algérie – Parmi les outils envisagés pour tirer les prix des voitures montées en Algérie vers le bas, il en est un longtemps évoqué, mais qui reste lent à se concrétiser …

Vous l’aurez deviné, il s’agit de la sous-traitance automobile. Et c’est justement sur ce segment que la Compagnie Nationale des Hydrocarbures veut se lancer.

Ainsi, Sonatrach envisage de produire du propylène. Il s’agit d’un plastique utilisé entre autres par l’industrie automobile. Et qui sert à la fabrication des composants de l’habitacle des véhicules. Pour l’heure, l’Algérie importe 100% de ses besoins en ce produit.

Une opération qui semble à la portée de la Société Nationale. D’autant que, selon plusieurs sources, l’attelage peut facilement être monté au complexe pétrochimique de déshydrogénation du propane et de production de polypropylène. Un complexe fruit d’un partenariat entre la compagnie nationale et Total, en projet à Arzew (Oran).

De plus, selon les mêmes sources, Sonatrach a également des vues sur la fabrication de pneumatique.

Produire localement ces composants aura un impact, certain, sur le coût « sortie d’usine » des véhicules montés en Algérie, affirment les observateurs du secteur.

Lire aussi : Hyundai : Creta, I10, Accent Diesel… L’annonce qui fait trembler le Marché (Vidéo)

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close