PolitiqueMonde

Soudan : accord sur un nouvel organe de transition

Les généraux soudanais et les représentants de la contestation populaire sont parvenus lundi à un accord sur un nouveau « Conseil souverain » qui va remplacer le Conseil militaire actuellement au pouvoir, a annoncé un porte-parole des protestataires.

« Au cours de la réunion d’aujourd’hui (lundi), nous nous sommes mis d’accord sur la structure d’un Conseil souverain qui inclura des représentants des militaires et des civils », a déclaré Taha Osman. « Les discussions de demain (mardi) vont porter sur la composition du (nouveau) conseil », a-t-il ajouté.

Le Conseil militaire et les représentants du mouvement de contestation au Soudan ont repris lundi des discussions cruciales sur le transfert du pouvoir à une autorité civile, exigé par les manifestants qui participent depuis des semaines à un sit-in à Khartoum.

Les deux parties divergeaient notamment sur la composition d’un organe appelé à remplacer le Conseil militaire qui a pris le pouvoir après l’éviction du président soudanais Omar el-Béchir le 11 avril. L’ALC veut qu’il soit dominé par les civils tandis que l’armée cherche à ce qu’il comprenne une majorité de militaires.

APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close