Monde

Hassan Tourabi inhumé dimanche à Khartoum

Hassan Tourabi, éminente figure politique soudanais passée dans l’opposition après avoir été la tête pensante du régime d’Omar el-Béchir, décédé hier samedi à l’âge de 84 ans, a été  inhumé dimanche matin au cimetière de Bourri, dans l’est de la capitale soudanaise, a indiqué dimanche l’agence AFP.

Quelque 3.000 personnes ont assisté dimanche matin à Khartoum à ces funérailles de l’influent leader islamiste.

Fait rare au Soudan, de nombreuses femmes, membres de son Parti du congrès populaire, ont également assisté aux funérailles où des partisans du charismatique leader portaient des bannières avec des portraits et inscriptions à sa gloire.

Des personnalités politiques, dont le vice-président Bakri Hassan Saleh et plusieurs ministres et responsables gouvernementaux, ainsi que des figures des différents partis politiques soudanais étaient également présents alors que des mesures de sécurité exceptionnelles avaient été prises pour l’occasion.

Le président Béchir était lui absent, les médias officiels faisant état de son départ pour Jakarta où se tient lundi un sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

M. Béchir s’était rendu samedi soir auprès de la famille d’Hassan al-Tourabi dans sa résidence à Khartoum pour présenter ses condoléances ainsi que d’autres responsables politiques du gouvernement et de l’opposition.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!