Monde

Soudan du Sud : armée et rebelles s'accusent mutuellement d'être à l'origine de combats dans le nord-est

 Armée et rebelles qui s’affrontent depuis décembre 2013 au Soudan du Sud se sont mutuellement accusés d’être à l’origine de nouveaux combats samedi dans le nord-est du pays, en dépit de la signature d’un accord de paix qui prévoit l’entrée en vigueur samedi d’un cessez-le-feu.

 “Les rebelles de Riek Machar ont attaqué la localité de Malakal hier” vendredi et “le bombardement de Malakal a repris ce (samedi) matin”, a affirmé lors d’une conférence de presse le porte-parole de l’armée sud-soudanaise, le colonel Philip Aguer. “Ce n’est pas vrai, ce sont leurs forces qui nous ont attaqués près de Malakal”, a réagi un porte-parole de la rébellion, James Gatdet Dak, interrogé par l’AFP.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *