Monde

Soudan: plus de 20 blessés lors d'une manifestation au Darfour

Plus de 20 personnes ont été blessées,  dont huit par balles, quand la police a ouvert le feu sur des manifestants au  Darfour (ouest), région du Soudan en proie aux violences depuis 11 ans, selon  un nouveau bilan de la Minuad.  Un activiste, Al-Shafir Mohamed, a pour sa part indiqué à l’AFP que deux  personnes ont été tuées et 29 blessées lors de la manifestation à laquelle  avaient pris part plusieurs "milliers" de personnes lundi.    Ce bilan n’a pas été confirmé par la force mixte ONU-Union africaine  (Minuad) qui avait fait état lundi de deux blessés par des tirs de la police  sur des manifestants du camp de déplacés du camp de Hamadiya, aux abords de  Zalingei, chef-lieu de l’Etat du Darfour-Centre.  "Il semblerait que plus de 20 personnes aient été blessées dont huit par  balles", a affirmé mardi à l’AFP une porte-parole de la Minuad. "La mission  tente de vérifier les informations faisant état de deux morts".    Selon l’ONU, près de deux millions de personnes ont été déplacées par le  conflit entre rebelles et troupes gouvernementales et les violences entre  tribus arabes rivales au Darfour.  Les manifestants s’opposaient à une conférence organisée par l’Autorité  régionale du Darfour (DRA) qui a réuni différents groupes pour tenter de mettre  un terme aux violences tribales et oeuvrer pour la paix dans la région. La DRA est un organisme gouvernemental établi pour mettre en oeuvre un  accord de paix au Darfour que les principaux groupes rebelles n’ont pas signé. La police n’était pas joignable dans l’immédiat pour commenter ces  informations.

                                                                      

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!