SécuritéMonde

Soudan: La répression des manifestations a fait au moins 108 morts depuis lundi

Les chefs du mouvement de contestation au Soudan ont rejeté mercredi l’offre de dialogue des généraux au pouvoir, dans un pays plongé dans l’instabilité après la répression des manifestants qui a fait au moins 108 morts depuis lundi selon un comité de médecins.

Face aux craintes d’une aggravation de la situation, l’ONU a décidé de faire partir son personnel, alors que le Royaume-Uni a rappelé les employés « non essentiels » de son ambassade à Khartoum et déconseillé aux Britanniques de se rendre dans ce pays. Amnesty International a demandé à l’Union africaine et à l’ONU de « prendre des mesures immédiates afin de demander des comptes aux responsables de cette violence ».

Condamnant la répression, les Etats-Unis ont appelé les militaires au pouvoir à « renoncer à la violence » et réaffirmé leur souhait d’une transition menée par un gouvernement civil en vue de l’organisation d’élections à une « date appropriée ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close