En direct

Souk-Ahras: plus de 180 projets financés par l’ANSEJ depuis début 2016

 Plus de 180 projets ont été financés depuis début 2016 à Souk-Ahras par le biais de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ), a indiqué jeudi le responsable de la communication auprès de cette Agence, Mohamed-Amine Saci.

 Ces projets ayant nécessité un investissement de 821 millions de dinars ont ciblé plusieurs activités dont les services avec 62 projets, l’agriculture avec 58 projets et l’artisanat totalisant 37 projets, a précisé la même source.

 Les secteurs de l’industrie et du bâtiment et des travaux publics ont totalisé respectivement 17 et 8 projets, a détaillé le même responsable.

 Sur le nombre de projets financés, les femmes ont “pu décrocher” 19 projets, a souligné le même responsable, précisant que les projets accordés, au titre de l’année 2016 par l’ANSEJ ont permis l’ouverture de 420 postes d’emploi, ce qui a contribué à la décongestion du marché du travail dans cette wilaya frontalière.

 Durant cette même période, 75 dossiers ont été déposés auprès de l’agence locale de l’ANSEJ par des jeunes désirant de monter leurs propre entreprises, a ajouté la même source, précisant que l’étude de ces dossiers a été déjà finalisée et ne reste que les procédures de régulation administratives auprès des banques.

 Conformément aux nouvelles orientations, l’ANSEJ de Souk-Ahras a donné la priorité aux projets dans les secteurs de l’agriculture, des énergies renouvelables, les industries de transformation, l’agroalimentaire et de recyclage des déchets, a précisé M. Saci.

 L’Agence locale de l’ANSEJ a pu récupérer jusqu’au mois de décembre en cours, 91% de la totalité des crédits alloués, soit 71 millions de dinars sur les 78 millions DA débloqués, au titre des différentes opérations de financement des projets inscrits dans ce sens.

 De vastes opérations de sensibilisation parmi les jeunes ont été organisées par les services de l’ANSEJ incitant les jeunes à régulariser leur situation financière vis à vis de l’ANSEJ, a ajouté le même responsable qui a fait part également des actions d’information et de vulgarisation sur l’importance de ce dispositif dans le marché de l’emploi national.

 De nouvelles mesures en rapport notamment avec la formation des bénéficiaires et les procédures d’accompagnement ont été mises en œuvre par l’ANSEJ de Souk-Ahras pour permettre une meilleure rentabilité de ces investissements, a rappelé le même responsable.

 Dans ce sens, M. Saci a fait part de la “réactivation” de la maison de l’entrepreneuriat de l’université Mohamed Chérif Messaâdia pour permettre davantage de proximité, de communication et d’orientation avec les étudiants désirant investir le monde de l’entreprise.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!