En directSociétéAlgérie

La source du choléra révélée… Il fallait juste ne pas déranger l’animal ! (Billet)

Algérie – Ainsi,  la source du choléra vient d’être révélée par le ministère de la Santé. Ce n’est donc pas Hamr El Ain à Tipaza, mais à Blida. A Oued Beni Azza pour la précision.

Quand on perturbe le choléra, c’est bien connu, il se défend. Le choléra fait partie du monde animal et comme nous l’expliquait récemment notre ministre de la Santé évoquant les scorpions, « les animaux sont gentils et n’attaquent que quand ils sont agressés ».

Finalement, c’est à Blida, dans le cette rivière, que le gentil vibrion cholérique vivait paisiblement, avant qu’il ne soit perturbé par ces empêcheurs de tourner en rond, ces professeurs, ces agriculteurs, ces envieux de la vie vibrionique.

Le virus, pour se défendre, aura au dernier bilan, fait deux victimes directes et une indirecte : Le wali de Blida. Ce dernier ayant subi les conséquences de son incompétence à faire face à la riposte de l’animal dans sa ville. Une victime qu’ils sont nombreux, à Blida, à ne pas regretter.

Autre victime, révélée ce mercredi 5 septembre : Mokhtar. Un algérien qui vient d’être invité à se laver les mains avant d’entrer sur le territoire français parce qu’il venait d’Oran… d’Algérie. Le pays du Professeur Hazbellaoui, Ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière. Grand défenseur de la cause … animale.

Reposes en paix Aicha.

Lire aussi : Mort par piqûre scorpionique: le CNES dénonce des propos de Hazbellaoui 

Lire aussi : Choléra : 147 passagers en provenance d’Algérie confinés dans un avion en France

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close