Monde

Sources des journalistes aux Etats-Unis : la cour suprême refuse d’intervenir dans le débat

   Cette affaire était considérée comme un test pour la liberté de la presse enquêtant sur les abus du gouvernement.

   Le journaliste débouté de son appel, James Risen, a été convoqué dans le procès d’un ancien responsable de la CIA, Jeffrey Sterling, accusé d’avoir rendu publiques des informations confidentielles sur une opération secrète contre l’Iran.

   Dans son livre "State of War", publié en 2006, le journaliste décrit le projet avorté de la CIA d’envoyer en Iran un ancien scientifique russe pour transmettre des informations erronées et tenter de saper le programme nucléaire iranien.

   La haute Cour ne a refusé de se saisir de l’affaire, sans faire de commentaires. Elle maintient donc l’injonction faite à James Risen par une cour d’appel fédérale de révéler ses sources.

   Interrogé par l’AFP, James Risen n’avait pas donné suite immédiatement. Il encourt une peine de prison s’il refuse de révéler ses sources.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!