Société

Stupéfiants: plus de 1.800 présumés auteurs arrêtés à Alger en novembre

Plus de 1.800 présumés auteurs ont été arrêtés à Alger pour détention et usage de stupéfiants et substances psychotropes durant le mois de novembre, a indiqué vendredi un bilan établi par la sûreté de wilaya d’Alger (SWA).

Les services de police judiciaire de la sureté de wilaya d’Alger ont traité durant le mois de novembre 3.491 affaires ayant entrainé l’arrestation de 4.073 personnes qui ont été déférées devant les instances judiciaires compétentes, dont 1.856 pour détention et usage de stupéfiants et substances psychotropes, 393 pour port d’armes prohibées et 1.824 pour divers délits, a précisé la même source.

Parmi les affaires traitées, 370 sont relatives aux atteintes aux biens, 656 autres ayant trait aux atteintes aux personnes, dont 3 affaires d’homicide volontaire, a ajouté la même source, relevant que quant aux délits et crimes contre la famille et ceux relatifs aux moeurs, les services de la police judiciaire ont traité 30 affaires, alors que 657 affaires concernaient les biens publics et 93 à caractère économique et financier.

Concernant le port d’armes prohibées, les même services ont traité 381 affaires impliquant 393 personnes présentées aux instances judiciaires compétences, selon la même source, ajoutant qu’en matière de lutte contre les stupéfiants, 1.672 affaires impliquant 1.856 personnes ont été traitées, avec la saisie de 3.224 Kg de résine de cannabis, 31.626 comprimés psychotropes, 6.52 gr de cocaïne ainsi que 40 gr d’héroïne.

APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!