SociétéAlgérie

Suite à un décès d’un jeune, la Daira de Bir El-Ater interdit le Baroud

Algérie – La Daïra de Bir El-Ater (Tébessa) a décidé d’interdire les tirs de baroud et l’utilisation des feux d’artifice sous toutes ses formes, lors des fêtes de mariage, fiançailles, les cérémonies de circoncision,  Anniversaires, et bien d’autres événements.

 

Cette  décision, a été prise suite à l’incident tragique d’un jeune homme tué, par une balle perdue, lors d’un mariage à  Bir EL- Ater dans la wilaya de Tébessa.

L’utilisation du Baroud et des feux d’artifices dans les zones urbaines et rurales est interdite sous l’ordre du Secrétaire général de l’Assemblée populaire communale (APC).

Un jeune tué d’un tir de baroud  lors d’un mariage

Cette mesure est appliquée depuis  hier, note un document dont détient une copie Ennahar. Cette mesure,note le même communiqué signé par le P/ l’APC de Bir El Ater est confié aux  Services de la sûreté de Daïra et  la Gendarmerie nationale .
La décision favorise  les intérêts de la population et permet  d’assurer leur sécurité.
Certains citoyens se sont rencontrés au siège de l’APC pour demander au Président de l’Assemblée populaire ( P/APC)  d’activer et d’appliquer la loi interdisant les tirs e Baroud dans les mariages.

La décision intervient suite à  la mort du jeune Rafik Attia ,décédé lors  d’un mariage à Tebéssa ( Bir-Ater).

 

 

 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

error: Le contenu est protégé !!