En direct

Suspension d’Ahmed Lahri, Rachid Nekkaz réagit

La suspension du journaliste Ahmed Lahri de la présentation du Journal télévisé de 19h de Canal Algérie suscite de plus en plus d’indignation.

Fortement reprise par les médias algériens, cette suspension n’a pas laissé stoïque le candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2014, qui condamne, avec un « MAIS », mais condamne quand même la suspension du journaliste.

« Depuis 2013, jamais l´ENTV n’a cité le nom de “Rachid Nekkaz”. Mais je condamne la suspension d’Ahmed Lahri du JT de Canal Algérie », écrit Nekkaz sur sa page Facebook.

Rachid Nekkaz estime qu’un « simple rappel aurait suffi au lieu d’une suspension », qualifiant de « méthode dictatoriale de l’ancienne Union soviétique » le comportement de l’ENTV.

Ahmed Lahri a, faut-il le rappeler, été suspendu « définitivement » de la présentation du JT, mais n’a pas été licencié puisqu’il rejoint la rédaction de la chaîne. 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *