Sports

Suspension de la FA Karaté par la Fédération mondiale: Le MJS installe une cellule de crise

La Fédération mondiale de karaté-do (WKF) a annoncé lundi sa décision de suspendre avec « effet immédiat » la Fédération algérienne de karaté-do (FAK), actuellement gérée par Aboubaker Mekhfi à la tête d’un directoire.

« A la suite de notre courrier du 8 juin, envoyé par email et par fax, auquel nous n’avons pas reçu de réponse, on vous informe que le Comité exécutif de la WKF a décidé de suspendre la fédération algérienne avec effet immédiat, par les motifs exposés dans notre courrier du 8 juin et une fois le délai de 45 jours a expiré sans aucune résolution », a affirmé l’instance mondiale dans une correspondance signée par le président de la WKF, Antonio Espinos.

Le 8 juin dernier, la WKF a demandé au ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) de « faciliter »  l’organisation d’une assemblée élective et de trouver dans « un délai de 45 jours » une solution aux « dysfonctionnements » que vit la FAK depuis plusieurs mois.

« Nous avons le regret de vous informer que nous avons enregistré des dépassements et dysfonctionnements en contradiction avec les textes et règlements de la WFK et la charte olympique au sein de la Fédération algérienne de karaté depuis la démission du président sortant au mois d’avril 2016 à ce jour et qui doivent trouver leur solution dans un délai ne dépassant pas les 45 jours », avait indiqué la Fédération mondiale de karaté dans une correspondance adressée au ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali.

De son côté, la tutelle n’a pas tardé à réagir afin de trouver les solutions idoines pour débloquer la situation. En effet, dans un communiqué publié sur sa page facebook, le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a annoncé l’installation d’une cellule de crise chargée d’examiner  l’ensemble des tenants et aboutissants.

« Le MJS annonce l’installation d’une cellule de crise chargée d’examiner l’ensemble des tenants et aboutissants de cette affaire et de communiquer à l’instance internationale tous les éléments utiles et nécessaires liés à cette affaire (…) Nous restons convaincus que la WKF traitera ce dossier avec impartialité qui lui est coutumière, et nous comptons en particulier sur le sens de responsabilité, de clairvoyance et la justesse qui ont caractérisé le président de la WKF et  les membres de son instance qui saurons réhabiliter l’Algérie qui a tout le temps était avant-gardiste en terme de respect des règlements internationaux « .

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close