Monde

Suzanne Barakat défie Trump après ses commentaires antimusulmans

“Je veux qu’il me dise en face qu’il bannirait quelqu’un comme moi s’il était devenu président de ce pays. Je veux lui montrer des photos de Deah et Yusor et Razan, et lui parler de ce qu’ils étaient et ce qu’ils faisaient. Je veux qu’il me dise en face que je n’appartiens pas à ce pays “.

C’est en ces termes que Suzanne, la sœur de Dean, l’un des étudiants musulmans tués en Caroline du Nord l’an dernier, à Donald Trump contestant les propos antimusulmans de ce dernier.

Vendredi, Trump a répété histoire douteuse de prisonniers musulmans tués de balles trempées dans du sang de porc. Suzanne Barakat a estimé que la diabolisation de Trump met en danger les musulmans aux États-Unis.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *