Santé & Bien-être

Ces symptômes pourraient indiquer que vous êtes atteint d’une maladie grave

Des symptômes anodins pourraient nous prévenir qu’une maladie grave se développe dans un organisme. D’après un chercheur britannique, l’état de nos pieds pourrait souvent servir de détecteur.

Le médecin britannique Christian Jessen, lors d’une conférence professionnelle à Londres, a listé des symptômes qui pourraient alerter de l’existence d’une maladie grave, informe le quotidien britannique Express. Selon lui, si les gens faisaient plus attention à certains de leurs menus problèmes de santé, qui sont souvent en réalité des signaux de la part de l’organisme, ils pourraient prendre conscience de manière précoce du développement d’une maladie grave et se faire soigner au plus vite.

Le chercheur a exposé les résultats d’une étude qu’il a menée avec des collègues. Ils en ont conclu que les problèmes de santé pourraient souvent être prédits par l’état des membres inférieurs. Ainsi, ils conseillent aux personnes qui sont prédisposées au diabète de voir un pédicure-podologue régulièrement.

«Les choses comme une maladie cardiovasculaire peuvent se présenter dans les pieds parce que ce processus bouche toutes les artères, il peut boucher les vaisseaux des membres inférieurs et le pied sera susceptible de souffrir de problèmes. Vous obtenez un pied sans pouls, froide, pâle et sérieusement menacé, et cela peut provenir d’un problème cardiovasculaire sous-jacent», a commenté le Dr Christian Jessen, cité par Express.

Selon les médecins, les personnes souffrant d’un taux de sucre élevé dans le sang — ce qui affecte la circulation sanguine — finiront par avoir des difficultés au niveau des nerfs. Ainsi, un patient perdra sa sensibilité dans les pieds. De ce fait, il pourrait se blesser sans s’en apercevoir.

De plus, les chercheurs expliquent que les pieds froids et pâles indiqueraient des artères ou veines bouchées et, par conséquent, des maladies cardio-vasculaires.

Quant à la faiblesse musculaire, elle pourrait être le signe de maladies neurologiques ou plus souvent d’une arythmie, d’après les chercheurs.

 

 

 

 

Sputnik

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close