En directAlgérie

Le syndicat des magistrats lance un appel « urgent » à Bensalah

Algérie – La mouvement des magistrats se poursuit. Ce mercredi, les hommes à la robe noire et l’hermine verte ont observé leur quatrième jour de grève. Pour l’heure, aucune issue ne se profile.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, les magistrats ont expliqué les raisons qui les ont conduits à la grève. Le mouvement annuel, selon leur récite, n’est que la goutte qui a fait déborder le vase.

« La situation actuelle est le résultat de plusieurs cumuls dont a souffert le pouvoir judiciaire pendant deux décennies caractérisées par une marginalisation voulue », tance le syndicat.

Dans ce contexte, les magistrats ont pris pour témoin l’opinion publique, adressant un message urgent à Abdelkader Bensalah, chef de l’Etat. « Le Syndicat national des magistrats prend pour témoin l’opinion publique. Ses revendications visent à instaurer un Etat de droit (…) Il lance donc un appel urgent au chef de l’Etat qui est également le président Haut conseil de la magistrature », appelle-t-il.

Tags

Articles en lien

5 Comments

  1. hier zeghmati tait iligetime pour etre nomm par un prsident illegitimenomme bensalah pourquoi ce changement

  2. hier zeghmati etait illgitime pour avoir ete nomme par un prsident illgitime nomme bensalah on ne crie pas au secours a quelqu un d dillgitime

  3. estce qu ils ont rellement donn les vrais raisons de la grve tout le monde a des des doutes sur les motifs invoques vox populi vix dei

  4. bensalah ne peut pas recevoir ou discuter avec un syndicat qui s est place lui meme hors la loi article 115 du code penal

  5. Les magistrats connaissent le poids de leur fonctions dans la société. Leur grêve ressemble à un coup bas donné au pouvoir intérimaire. C’est une forme de chantage hautement qualifié de la part d’un corps de métier prestigieux qui se bat pour ses privilèges, pas pour la justice. Le service au peuple ne se défend pas de cette façon déloyale à un moment aussi grave. Fi pour votre làcheté, juges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close