Monde

Syrie: 14 morts dans l’explosion de mines laissées par Daech à Rqaqa

Quatorze personnes ont été tuées dans l’explosion de mines laissées dans les ruines de Raqqa depuis que cette ville du nord de la Syrie a été reprise au groupe terroriste Daech il y a une semaine, a indiqué mardi un porte-parole.

« A la fin de la semaine dernière, neuf civils ont été tués », a déclaré à l’AFP Mustefa Bali, porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance kurdo-arabe qui a chassé les terroristes de leur ancien bastion en Syrie.
En effet, Les FDS, soutenues par une coalition internationale dirigée par Washington, ont interdit l’accès à Raqqa, dévastée, aux habitants qui veulent y retourner. Mais selon M. Bali, « malheureusement certains civils réussissent à s’y glisser ».
Raqqa, considérée pendant trois ans comme la « capitale » de Daech en Syrie, a été prise aux terroristes le 17 octobre après une opération de plus de quatre mois.
Les terroristes avaient placé un peu partout dans la ville, notamment dans les maisons, des engins piégés.
D’autre part, Bali a indiqué que les opérations de déminage avaient commencé officiellement mardi et que cinq autres personnes avaient été tuées dans ce processus, « trois combattants (des FDS) et deux techniciens ».

AFP

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close