Monde

Syrie : 17 civils tués à Raqqa dans un raid de la coalition internationale

Au moins 17 civils, dont cinq enfants, ont péri mercredi dans un raid de la coalition internationale menée par les États-Unis contre la partie de Raqqa encore aux mains du groupe Etat islamique, a affirmé l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

La coalition fournit un appui aérien aux Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition kurdo-arabe engagée au sol pour chasser les jihadistes de l’EI de leur bastion du nord de la Syrie.

Selon l’OSDH, mercredi est le troisième jour de raids meurtriers menés par la coalition. Depuis lundi, au total 38 civils ont été tués dans ces frappes.

La coalition internationale a affirmé à plusieurs reprises avoir pris des mesures pour éviter les victimes civiles. Depuis 2014, la coalition antijihadistes qui intervient en Irak et en Syrie a reconnu être responsable de la mort de 624 civils dans des frappes, selon un bilan fourni début août, bien que certaines organisations estiment que ce nombre est largement sous-estimé.

Capturée par les jihadistes en 2014, la ville de Raqqa est devenue le symbole des atrocités de l’EI ainsi qu’une base pour la planification d’attentats commis à l’étranger. Les FDS, appuyées par les frappes de la coalition internationale, ont déclenché il y a huit mois une offensive en vue de s’emparer de Raqqa où elles ont pénétré le 6 juin. Selon l’ONU, il y aurait entre 10.000 et 25.000 habitants encore coincés dans la ville où de violents combats se déroulent.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close