En direct

Syrie: 28 rebelles tués samedi dans la province de Homs

Vingt-huit rebelles combattant les  troupes du régime syrien ont été tués samedi soir dans le nord de la province  de Homs, dans le centre de la Syrie, où la guerre fait rage depuis plus de deux  ans, a rapporté dimanche une ONG syrienne.    "28 rebelles ont été tués dans une embuscade et des combats avec les forces  gouvernementales dans les vergers du village de Kafarnane, où résident une  majorité alaouite", la confession du président Bachar al-Assad, a précisé  l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).    Ce village "est  assiégé depuis quelque temps par les rebelles qui ont tenté hier soir d’y avancer", a déclaré à l’AFP le directeur de l’OSDH, Rami  Abdel Rahmane.    Kafarnane est situé entre la ville de Talbissé contrôlée par les insurgés et encerclée par l’armée, et la région de Houla, également en grande partie aux  mains des rebelles.    Par ailleurs, au moins six soldats ont trouvé la mort lors d’une attaque  rebelle contre un barrage militaire à la périphérie de Talbissé.    "En ouvrant un nouveau front dans le nord de la province de Homs, les  rebelles chercheraient à alléger la pression sur la ville de Qousseir", située  dans le sud de la province de Homs, a estimé M. Abdel Rahmane.    "Le régime continue de dépêcher des renforts à Qousseir" où se poursuivent  les combats entre l’armée syrienne épaulée par le Hezbollah libanais et lesrebelles qui sont retranchés surtout dans le nord de cette ville, a-t-il ajouté.    Parallèlement, les avions du régime ont mené des raids sur Qousseir et la  périphérie du village voisin d’Al-Dabaa, pilonnée par l’armée, selon l’OSDH qui  s’appuie sur un réseau de militants et de médecins.   Qousseir est la cible d’une offensive lancée le 19 mai par l’armée syrienne  et le Hezbollah. 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!