Monde

Syrie: 60 combattants tués dans des raids et combats à Alep

 Plus de 60 membres des forces du régime, rebelles et combattants du groupe Etat islamique (EI) ont été tués en 24 heures au cours d’intenses combats dans la province d’Alep, dans le nord de la Syrie, a indique samedi une ONG.

 Une partie des rebelles et des jihadistes de l’EI décédés ont été tués par les raids aériens russes menés dans le nord de la province, a précisé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Au moins 28 combattants de l’EI ont été tués depuis vendredi par ces raids et dans des combats avec les forces du régime autour d’une route vitale menant d’Alep à Homs, selon l’OSDH. En outre, 21 membres des forces du régime, incluant soldats et miliciens, ont trouvé la mort au cours des dernières 24 heures. La route Alep-Homs a été coupée vendredi lors d’une attaque de l’EI à l’aide de voitures piégées contre les forces du régime. D’intenses combats s’y poursuivaient samedi, selon l’OSDH.

 Par ailleurs, dans la même province, les forces du régime se battaient contre des combattants islamistes et modérés près d’une autre autoroute stratégique. Au moins 16 rebelles ont été tués depuis vendredi dans des raids aériens russes et dans des combats dans cette zone, a indiqué l’OSDH, qui ne précise pas le nombre des forces du régime tués. Selon l’ONG, les bombardiers russes mène des raids dans le nord de la province pour soutenir le régime qui y a lancé des opérations terrestres depuis le début de l’intervention de Moscou le 30 septembre.

 La Russie affirme que les raids visent l’EI et d’autres “terroristes” mais, pour les rebelles et les pays occidentaux, ils sont surtout destinés à sauver le régime en visant les groupes modérés et islamistes.
Alep, ancienne capitale économique de la Syrie, est ravagée par les violences depuis 2012 et divisée entre quartiers ouest contrôlés par le gouvernement et quartiers est sous contrôle rebelle. Mais la province d’Alep est quasi-entièrement aux mains du Front al-Nosra, la branche syrienne d’el-Qaëda, et ses alliés islamistes, ou de l’EI. Les forces du régime ont récemment cherché à récupérer des territoires au sud d’Alep et brisé le siège imposé par l’EI sur l’aéroport militaire de Kweires, dans l’ouest de la province.

 Dans le centre du pays, l’OSDH a fait état de combats autour de la ville de Talbisseh, au nord de Homs, où les forces du régime ont lancé une opération terrestre soutenue par l’aviation russe. Dans la province centrale de Hama, 12 rebelles et 14 membres des forces du régime ont été tués dans des combats, selon l’OSDH, qui s’appuie sur un large réseau d’informateurs en Syrie.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!