En direct

Syrie: 79 combattants du Hezbollah tués en une semaine à Qousseir

Au moins 79 membres du Hezbollah  libanais, qui combattent aux côtés de l’armée syrienne, ont été tués en une  semaine lors de l’assaut de Qousseir, ville stratégique dont une partie est  encore aux mains des rebelles, a affirmé lundi une ONG.    "Le nombre total de morts dans les rangs du Hezbollah depuis le début de  son intervention il y a plusieurs mois dans les régions de Damas et de Homs,  s’élhve à 141", a affirmé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).    "Ce chiffre comprend 79 combattants tués entre le 19 mai à l’aube et  dimanche matin par des mines, des tireurs embusqués et dans les combats à  Qousseir et dans ses environs", a ajouté l’Observatoire qui bénéficie d’un  réseau d’informateurs et de militants à travers la Syrie.    La veille, une source proche du Hezbollah avait fait état de 110 morts ces  derniers mois, dont une trhs grande  majorité à Qousseir, dans la province de  Homs (centre).    Un corps expéditionnaire du mouvement chiite combat depuis plusieurs mois  en  Syrie, mais la bataille de Qousseir est la plus importante et la plus  sanglante. Ainsi durant la seule journée de samedi, 22 combattants ont trouvé  la mort.    Une source proche du mouvement chiite a affirmé samedi que la ville de  Qousseir est contrôlée à 80% par l’armée syrienne et le Hezbollah libanais, et  que la route reliant l’est du Liban à Homs, au centre de la Syrie, est  "sécurisée".    "Il ne nous reste plus qu’à prendre 20% de Qousseir, car dimanche avons  conquis 10% et le reste était déjà entre nos mains", a affirmé cette source. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close