Monde

Syrie : Attentat à Damas, quatre morts et neuf blessés

Par ailleurs, près de la capitale, les forces aériennes syriennes ont mené des raids sur la ville de Douma durant une visite d’une équipe de l’ONU et de la Croix-Rouge pour une distribution d’aides, ont indiqué des militants et une ONG.

   Dans l’attentat de Damas, l’agence Sana a accusé les terroristes d’avoir déposé une bombe dans une voiture dans le quartier de Tijara, faisant quatre morts et neuf blessés. A l’image des autorités, Sana utilise le terme de "terroristes" pour désigner l’ensemble des rebelles.

   L’explosion est due à une charge de 30 kilogrammes, selon l’agence.

   Au nord-est de Damas, "deux raids aériens ont visé la ville de Douma durant la visite d’une délégation des Nations unies" a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

   Des militants ont confirmé les raids. L’un d’eux a indiqué qu’ils avaient touché une zone adjacente à un dépôt où les aides sont stockées à Douma.

   Cette ville est située dans la Ghouta orientale où les fiefs rebelles sont assiégés et les habitants manquent cruellement d’aide humanitaire.

   La visite de l’ONU est la première depuis mars, ont indiqué les militants.

   A Alep (nord), les troupes du régime ont évacué du site de la prison centrale des soldats et des prisonniers qui ont été blessés jeudi durant les combats entre rebelles et armée et les bombardements qui ont abouti à la levée du siège imposé depuis plus d’un an par les rebelles à la prison, selon l’OSDH. 

   Dans son opération, l’armée syrienne avait été épaulée par des milices, et le mouvement chiite libanais Hezbollah.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close