Monde

Syrie: Erdogan exhorte la Russie à ne pas "perdre" l'amitié de la Turquie

 Le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip a exhorté mardi la Russie à ne pas “perdre l’amitié de la Turquie” après une série de violations de l’espace turc par des chasseurs russes déployés en Syrie, sujet de vif contentieux entre les deux pays.

 “Nos relations avec la Russie sont connues de tous mais si la Russie perd un ami comme la Turquie avec laquelle elle a nombre de coopérations, alors elle perdra beaucoup. La Russie doit le savoir”, a martelé M. Erdogan lors d’un point de presse télévisé en Belgique où il est en déplacement avec à ses côtés son homologue belge, Charles Michel. “Nous ne pouvons nous asseoir et regarder, tolérer ça”, a encore dit M. Erdogan au sujet des violations de l’espace turc samedi et dimanche par des avions de combat russe à la frontière entre la Turquie et la Russie.

 La violation de l’espace aérien de la Turquie par deux avions de combat russes ce week-end n’est “pas un accident”, a estimé mardi le patron de l’Otan, Jens Stoltenberg, alors que Moscou a évoqué de “mauvaises conditions météo” pour expliquer l’un de ces incidents.

 La Turquie a convoqué à deux reprises l’ambassadeur de Russie à Ankara pour lui faire part de sa “ferme protestation” au sujet de ces violations. La Turquie a averti l’émissaire russe que “la Russie serait tenue responsable” si de tels incidents se reproduisaient, a indiqué mardi un responsable turc à l’AFP.

 Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a prévenu lundi que son pays agirait conformément à ses règles d’engagement militaire si son espace aérien était violé.

 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *