Monde

Syrie: L'Unesco dénonce un crime de guerre

La destruction d’un des plus célèbres temples de la cité antique de Palmyre, en Syrie, par l’organisation Etat islamique (EI) est un crime de guerre et une perte immense pour l’humanité, a dénoncé lundi la directrice générale de l’Unesco.

   “J’appelle la communauté internationale à rester unie contre cette épuration culturelle récurrente”, a ajouté Irina Bokova dans un communiqué publié au lendemain de l’annonce de la destruction du temple de Baalshamin, classé au patrimoine mondial de l’humani

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!