Monde

Syrie: la fille d'un avocat et une militante politique arrêtées

Une militante des droits de l’Homme ainsi  que la fille d’un célèbre avocat incarcéré depuis plus d’un an, ont été  arrêtées lundi soir près de Damas, a indiqué l’avocat des droits de l’Homme Anouar Bounni.  "Jihane Amine et Ranime Maatouk ont été arrêtées hier soir chacune à son domicile par les services de la sécurité militaire, à Sahnaya", à 15 km au sud  de Damas, a déclaré à l’AFP Bounni, chef du Centre syrien pour les études et la recherche en droit à Damas. Bounni affirme ignorer les raisons de ces arrestations.  Jihane Amine, 40 ans, membre du Centre, défend depuis plus de dix ans de  nombreux prisonniers politiques.  Ranime Maatouk, 24 ans, étudiante à l’école des beaux-arts, est la fille  d’un défenseur des droits de l’Homme et avocat en vue, Khalil Maatouk qui avait  été arrêté en octobre 2012 par les autorités syriennes.  Deux hommes ont également été arrêtés à Sahnaya lundi soir, dans le cadre  de cette rafle menée par les services de sécurité syriennes, a indiqué Bounni appelant les autorités syriennes à "libérer tous les détenus politiques". Khalil Maatouk avait été arrêté en compagnie de son collègue Mohammad Zaza  alors qu’ils se rendaient à leur travail. Depuis aucune information n’a filtré sur son sort. Des organisations de défense des droits de l’Homme, dont Amnesty International, et Human Rights  Watch, appellent régulièrement les autorités syriennes à sa libération.  Depuis le début de la contestation populaire en mars 2011, transformée en guerre meurtrière à la suite de la répression par le régime, des dizaines de  milliers de personnes sont détenues arbitrairement, selon des associations de défense des droits de l’Homme, qui font également état de tortures et  d’exécutions sommaires dans les prisons.

 

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *