En direct

Syrie: le CNS invite les divers courants de l'opposition lundi à Istanbul

 Le Conseil national syrien (CNS) a  invité samedi les divers courants de l’opposition à se réunir lundi à Istanbul  pour définir des "objectifs communs" en vue d’une conférence internationale sur  la Syrie, après l’apparition de profondes divergences parmi les opposants.  Mohammed al-Sarmini, membre du CNS, la principale Coalition de  l’opposition, joint par téléphone par l’AFP, a affirmé que l’invitation  -soutenue par les Affaires étrangères de Turquie et du Qatar -avait été faite à l’ensemble des composantes et personnalités de l’opposition.   L’opposition, fragmentée, peine à s’organiser en un front uni contre le  régime du président Bachar al-Assad, qui réprime dans le sang depuis un an une  révolte populaire qui se militarise désormais.    Le 14 mars, les opposants Haitham al-Maleh et Kamal al-Labwani ainsi que la  militante pour les droits de l’Homme Catherine al-Telli avaient annoncé leur  démission du CNS, révélant au grand jour les divergences au sein de cette  coalition.    Tous trois seront présents à la rencontre de l’opposition les 26 et 27 mars  à Istanbul, a assuré M. Sarmini.    De même, selon lui, ont été invités des figures de l’opposition comme les  indépendants Aref Dalila et Michel Kilo, ainsi que le Comité de coordination  national pour le changement national et démocratique (CCNCD) qui regroupe des  opposants à l’intérieur de la Syrie.  Dans un communiqué, le CNS affirme que la réunion aboutira à un "Pacte  national pour une nouvelle Syrie", regroupant les "objectifs communs de  l’opposition pour mettre fin à la dictature du régime et aboutir à l’objectif  final de l’établissement d’un Etat civil et démocratique, pluraliste".  La réunion interviendra avant la tenue le 1er avril à Istanbul de la  deuxième conférence des "Amis de la Syrie", en présence de la secrétaire d’Etat  Hillary Clinton, pour discuter des moyens d’aider l’opposition et de mettre un  terme aux violences qui ont fait plus de 9.100 morts en un an, selon une ONG.  Cette rencontre, estime le CNS, est "une véritable opportunité de prouver  que toutes les composantes de l’opposition se rassemblent autour des mêmes  objectifs de la révolution".
 
 
 
  Algérie- ennaharonline
 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!