En direct

Syrie : le régime reprend le contrôle d’une large partie de la prison d’Alep

Les troupes du régime ont repris vendredi la majorité de la prison centrale d’Alep, dans le nord de la Syrie, tombée jeudi aux mains des rebelles, a rapporté une ONG faisant état de 47 morts dans les combats.

"Les combats entre les forces gouvernementales et les combattants d’Ahrar al-Cham et du Front al-Nosra se sont renouvelés" dans et autour de la prison, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), affirmant que les forces gouvernementales avaient repris le contrôle de larges parties de l’établissement.

Selon l’OSDH, au moins 47 personnes ont été tuées pendant les combats de jeudi et vendredi (20 soldats, 22 combattants rebelles et 5 prisonniers).

Cela fait des mois que les rebelles tentent en vain de s’emparer de cette prison qui pourrait compter 3.000 détenus. Selon l’OSDH, la pénurie de nourriture et de médicaments ainsi que les violences autour de la prison ont coûté la vie à 600 détenus ces derniers mois.

Selon le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, l’attaque rebelle contre la prison a commencé jeudi par une attaque suicide menée par un kamikaze d’Al-Nosra devant l’entrée principale de la prison. "Un grand nombre de rebelles sont passés alors à l’attaque".

A Alep et dans d’autres régions, le régime poursuivait ses raids aériens, qui ont tué au moins 260 personnes, dont 73 enfants, depuis une semaine, a indiqué l’ONG.

Vendredi, 11 personnes dont cinq enfants ont ainsi été tuées dans un raid de ce type à Kafr Zita, dans la province de Hama (centre).

Parallèlement, les médias officiels ont annoncé que 9 personnes avaient été tuées et 19 autres blessées par des tirs de mortier menés par des "terroristes" contre des quartiers d’Alep contrôlés par l’armée.

En près de trois ans, le conflit en Syrie a fait plus de 136.000 morts selon l’OSDH et des millions de déplacés et de réfugi

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *