Monde

Syrie : les frappes russes auraient tué au moins 36 civils

Les frappes menées par des avions russes mercredi en Syrie ont tué au moins 36 civils et visé des zones dont le groupe jihadiste Etat islamique (EI) et le Front al-Nosra, lié à el-Qaëda, sont absents, a déclaré le chef de l’opposition syrienne soutenue par l’Occident.

« Tous les objectifs des frappes aériennes russes d’aujourd’hui, dans le nord de la province de Homs, ont été des civils », a déclaré Khaled Khoja, chef de la Coalition nationale syrienne, basée en Turquie.

Khoja, qui se trouve actuellement à New York pour l’Assemblée générale des Nations unies, a assuré que des civils avaient été bombardés dans cinq endroits différents. « Les zones visées par les opérations russes d’aujourd’hui étaient celles qui avaient combattu et battu l’EI voici un an », a-t-il expliqué.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close