En direct

Syrie: l'opposition impute les attentats de Turquie au régime

 La principale composante de l’opposition  syrienne a accusé dimanche le régime de Bachar al-Assad d’être derrière les  attentats dans une localité turque frontalière qui ont fait au moins 46 morts.    "Le Conseil national syrien condamne dans les termes les plus forts les  crimes lâches menés par les collaborateurs du régime syrien dans la localité  turque de Reynhali", a indique le CNS, le groupe le plus influent au sein de la  Coalition de l’opposition.    "Ce qui s’est passé à Reyhnali prouve l’étendue de la criminalité du régime  assassin et le danger que cela pose aux voisins (de la Syrie) et à la paix et à  la stabilité de la région", poursuit le communiqué.    Le régime syrien a démenti dimanche toute implication dans le double  attentat dans la localité turque, réfutant ainsi les accusations d’Ankara.    "La Syrie n’a pas commis et ne commettra jamais un tel acte, non pas parce  que nous n’en sommes pas capables, mais parce que nos valeurs ne nous le  permettent pas", a affirmé le ministre syrien de l’Information, Omrane al-Zohbi.    Le double attentat de Reyhanli est l’attaque la plus meurtrière enregistrée  en Turquie depuis plusieurs années, et en particulier depuis le début du  conflit en Syrie voisine en mars 2011.    Le gouvernement turc, ancien allié de Damas, soutient l’opposition et les  rebelles contre le président Bachar al-Assad.    Le ministre turc de l’Intérieur, Muammer Güler a annoncé samedi que les  auteurs du double attentat étaient liés à des organisations proches du régime  syrien. 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!