Monde

Syrie: manifestation record, 28 civils tués

  •    Le gouverneur de Hama, située à 210 km au nord de Damas, a été limogé de son poste par un décret du président Bachar al-Assad, a annoncé l’agence officielle Sana sans donner d’autres précisions.
  •  
  •    En 1982, cette cité avait été le théâtre de répressions ayant fait 20.000 morts lorsque le mouvement interdit des Frères musulmans s’était soulevé contre le régime d’Hafez al-Assad, le père de l’actuel chef de l’Etat.
  •  
  •    Par ailleurs, 28 civils ont été tués vendredi par les forces de sécurité qui ont tiré sur les manifestants dans plusieurs villes, a annoncé samedi l’Organisation nationale des droits de l’Homme.
  •  
  •    Le bilan le plus lourd a été enregistré à Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, en proie à une offensive de l’armée depuis plusieurs jours, où "16 personnes" ont péri, selon cette ONG dirigée par Ammar Qorabi.
  •  
  •    Elle a en outre fait état de huit morts à Homs (centre), de deux à Damas, d’une personne tuée dans la ville côtière de Lattaquié, et d’une autre à Alep, capitale économique et deuxième ville de Syrie.
  •  
  •    Au cours de la journée de mobilisation de vendredi, baptisée "Dégage !" par les militants pour la démocratie, à l’intention du président Assad, Hama a été le lieu de "la plus grande manifestation contre le régime" depuis le début du mouvement de contestation, le 15 mars, d’après le président de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme Rami Abdel-Rahmane.
  •  
  •    Les manifestants "venus de tous les quartiers", s’étaient rassemblés sur la place al-Assi", lieu de rendez-vous traditionnel des contestataires.
  •  
  •    Le défilé s’était étiré sur "plus d’un kilomètre" et aucune présence des forces de sécurité n’avait été constatée, avaient précisé les militants.
  •  
  •    Vendredi, "les manifestants ont défilé dans au moins 268 régions en Syrie, contre 202 la semaine dernière", a affirmé M. Qorabi dans un communiqué.
  •  
  •    Leur nombre "a été un des plus importants" depuis le début des protestations sans précédent contre le régime.
  •  
  •    Des centaines de milliers de personnes ont manifesté vendredi contre le régime dans toute la Syrie, où le "temps presse" pour le pouvoir, avait mis en garde le même jour la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close