SécuritéMonde

Syrie: 15 morts dont 8 Iraniens dans la frappe nocturne attribuée à Israël

La frappe nocturne attribuée à Israël près de Damas a tué 15 combattants pro-régime étrangers dont 8 Iraniens, selon un nouveau bilan fourni par l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Le tir a visé mardi soir un dépôt d’arme des Gardes de la révolution, l’armée d’élite du régime iranien, dans le secteur de Kiswé au sud de la capitale, a précisé l’OSDH.

L’armée syrienne a intercepté deux missiles israéliens ayant visé ce secteur, avait rapporté l’agence de presse officielle syrienne Sana. Les télévisions d’Etat ont elles diffusé des images de la zone en feu.

Quinze combattants pro-régime étrangers ont été tués par le tir de missiles, dont 8 membres des Gardes iraniens de la révolution, a indiqué le directeur de l’OSDH Rami Abdel Rahmane.

L’OSDH avait dans un premier temps fait état de la mort de 9 combattants pro-régime sans préciser leur nationalité.

Une source médicale citée par Sana a elle fait état de la mort de deux civils sur une autoroute liant la capitale à la ville de Deraa (sud) dans une explosion liée à « l’agression israélienne ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close