En direct

Syrie: tir d'un missil sol-sol sur la province d'Alep, 4 civils tués

 Un missile sol-sol s’est abattu à l’aube  dimanche sur la localité de Tall Rifaat, dans le nord de la Syrie, tuant au  moins quatre civils, dont deux enfants, selon l’Observatoire syrien des droits  de l’Homme (OSDH).    Des militants anti-régime du Centre médiatique d’Alep ont rapporté qu’il  s’agissait d’un missile Scud tiré par l’armée, mais cette information ne peut  être vérifiée de manière indépendante.    Le missile, qui a tué également deux femmes, a aussi fait plusieurs blessés  et détruit de nombreuses maisons dans cette localité de la province d’Alep,  précise l’OSDH.    La Commission générale de la révolution syrienne, un réseau de militants, a  fait état de 30 blessés et de la destruction de dix maisons, précisant qu’une  mère et ses deux fillettes figuraient parmi les victimes.    "Le bilan pourrait s’alourdir, des corps étant ensevelis sous les  décombres", a indiqué l’OSDH, une ONG basée au Royaume-Uni et qui s’appuie sur  un large réseau de militants ainsi que des sources médicales et militaires à  travers le pays.    Des vidéos diffusées par l’OSDH et des militants montrent des hommes  dégageant des débris dans l’obscurité puis retirant le corps d’un enfant sous  les cris de la foule.    En février, des opposants avaient accusé l’armée d’avoir tiré, à partir  d’une base dans la région de Damas, des missiles Scud sur un quartier de la  ville d’Alep, faisant 58 morts dont 36 enfants selon un bilan de l’OSDH. Damas  avait démenti avoir utilisé des Scud.    Le régime de Bachar al-Assad est accusé par l’opposition, mais aussi par  Israël des pays occidentaux d’avoir eu recours à des armes chimiques contre la  population civile dans la guerre qui l’oppose aux rebelles depuis deux ans.    Damas a rejeté ces accusations américaines et britanniques, tandis que son  allié russe a mis en garde l’Occident contre l’utilisation de ce dossier comme  un "alibi" pour intervenir militairement en Syrie. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close